Puissance

Rare équilibre la puissance.

De ses ailes déployées,
Superbement
Un aigle
(Et dans cette attitude il me parut immobile)
Tenait à distance le secret bleuté des collines.

Il suffisait à son vol d’une pulsation,
Il suffisait à mes cils d’une syncope
Pour que s’autorisât le val,
Pour que cessât l’azur.

Le jour, affirmé déjà, nous consacrait d’or.

Un aigle et moi.

O l’orgueil
De n’ignorer pas que cet inéluctable
Battement
Abîmerait toute promesse…

Cependant c’était joie d’apogée,
L’heur limpide
D’un ciel sûr.

2 Réponses à “Puissance”


  • Bonjour Michel,
    Comment faire je voulais commenter ces belles photos, l’automne repeint la nature aux couleurs chatoyantes, je voudrais que celà dure plus longtemps mais l’hiver hélas sera sans pitié et déshabillera les arbres. Dommage non ?
    Etes vous l’auteur de ces superbes photos ?
    Avec toute mon amitié
    Danièle

    Dernière publication sur Rêves éveillés : Elle et moi

  • Hélas ! Plus vont les ans et plus je redoute l’hiver. Non pour ma santé, mais pour cette désolation de tout : la silhouette grêle des arbres nus dans le brouillard gris, le froid « séquestreur », l’immense nuit… Certes je pourrais jouer à photographier aussi cette beauté triste… Mais je ne sais pas le vouloir…
    Merci de votre visite.
    Amitiés.
    Michel

Laisser un Commentaire




MoonLight |
Le livre GO |
L'amour en poeme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | frantsesa
| Conscience Universelle
| sarah55000