Un olivier…

Regarde un olivier.

C’est l’arbre de la douleur vive : les torsions acharnées, les vigueurs sourdes et patientes, la force sûre des muscles rugueux alentis dans le bois impassible.

Regarde un olivier.

C’est l’arbre de la douleur belle : vieil argent de la sénescence
Qui s’obstine
A toujours croître parmi les pierres effilées du pire.

Regarde un olivier.

Ses feuilles petites, nacelles suspendues comme une flotte miniature sur le miroir du ciel ;
Ses feuilles délicatement vertes,
Ses feuilles plus délicatement grises,
Au gré de l’instant des regards.

Regarde un olivier :

La douceur a provoqué l’azur.

3 Réponses à “Un olivier…”


  • Bonjour Michel,
    Je regarde cet olivier et son aspect torturé m’inspire du respect tant il se contente de peu pour grandir, du soleil et de la chaleur. Cet arbre est une véritable légende, un symbole de la paix. Qu’elle est belle la campagne de la Provence.
    Avec toute mon amitié
    Danièle

    Dernière publication sur Rêves éveillés : Elle et moi

  • Merci de votre visite.
    J’avais écrit ce texte il y a assez longtemps ; un récent séjour en Toscane m’a donné envie de le retrouver et de le donner à lire.
    Heureux de l’intérêt que vous portez à l’arbre d’Athéna.
    Amitiés.
    Michel

  • Bonjour, je suis profondemment émue par ce poeme qui sait dire avec une pelle intensité l’âme profonde d’un arbre. Merci.

Laisser un Commentaire




MoonLight |
Le livre GO |
L'amour en poeme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | frantsesa
| Conscience Universelle
| sarah55000