Dame

J’avais le pressentiment, en fermant ces Lacs, que je viendrais les rouvrir. Voici aujourd’hui « Dame ». Si j’entends m’amuser à piéger encore, avec ce nouveau texte, la naïveté du lecteur (mais les lecteurs de poésie, s’ils sont assidus, peuvent-ils rester naïfs ?), j’ai plaisir à donner aux fidèles de ce blog le privilège d’une courte note liminaire.
« Dame », c’est la femme parée de noblesse, de majesté. C’est aussi l’autre nom de la hie, cet instrument bien connu des amateurs de rébus et des cruciverbistes, avec lequel on tasse (on dame) le sol. 
Le poème qui suit oppose l’élan mythique qui nous porte quelquefois vers des figures magnifiées par l’adoubement de nos regards, et la déception lente et lourde que nous éprouvons lorsque le temps nous découvre la pauvre réalité. 

Dame !
Très haute,
Très haute dame !
Et, fièrement inaccessible,
Reine sur mes regards, femme belle, imprévisible, Reine !

 Pourtant le poids du temps,
Tel le poids des pierres…
Sentiers battus,
Aplatis
Par la
Hie. 

2 Réponses à “Dame”


  • ;diantre, que d’utilisation ambigïgue pour de tels mots annonçant bien la beauté les paysages et contours d’un homme. mais la beauté d’un texte ne reside t’elle pas dans la magnificience de l’interpretation que se donne chaque lecteur? il faut savoir que l’interpretation de l’auteur à ses mots n’est point la piece maitresse.
    bien à vous

  • Bonjour Michel
    La poésie est un art du langage qui permet de donner plus de force dans le message que l’on veut faire passer, avec des jeux de mots, des sons. Ce qui est intéressant c’est de se rendre compte la façon dont les lecteurs vont percevoir un poème. Mais la naïveté n’est-elle pas aussi une forme de pureté ? Question piège ?
    Au plaisir de vous lire
    Amicalement
    Danièle

    Dernière publication sur Rêves éveillés : Elle et moi

Laisser un Commentaire




MoonLight |
Le livre GO |
L'amour en poeme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | frantsesa
| Conscience Universelle
| sarah55000